French (Fr)English (United Kingdom)
Détail Eglise
Architecture La restauration

La restauration de l'église

De juin 1992 à novembre 1995, l'église a fait l'objet d'une restauration complète : toiture, murs intérieurs et extérieurs, litre funéraire, autel, vitraux, dallages, électricité, etc.

C'est M. Alain TILLIER, Architecte en Chef des Monuments Historiques, qui en a assuré la maîtrise d'ouvrage, pour le compte de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Lyon, aux côtés de la Mairie de Comps.

L'église : état antérieur à la restauration de 1948. On peut remarquer les tuiles romanes encore présentes ; les toitures sont en mauvais état.

L'église : état antérieur à la restauration de 1948. On peut remarquer les tuiles romanes encore présentes ; les toitures sont en mauvais état.

L'église en travaux, de 1991 à 1995, vue extérieure.

L'église en travaux, de 1991 à 1995, vue extérieure.

L'originalité de l'église de Comps réside, entre autres, dans le matériau de couverture : la lauze de phonolithe (pierre d'origine volcanique, en provenance de carrières du Massif Central), à la place des tuiles romanes traditionnelles dans la Drôme. La question s'est posée de revenir – ou non – à ce matériau, qui s'est trouvé en effet recouvrir l'église pendant la première partie du XXème siècle. Il a été prouvé que le matériau d'origine des toitures était bien des dalles de pierre plates, probablement calcaires, extraites aux environs de Comps.

Travaux de l'église : la toiture en lauzes

Travaux de l'église : la toiture en lauzes.

Couverture en lauzes, après achèvement

Couverture en lauzes, après achèvement.